Bandeau article FIGECAL Expert Comptable Mayenne

Vol ou perte d’un smartphone : comment limiter les dégâts

Un certain nombre de règles doivent être respectées pour éviter que le vol ou la perte d’un smartphone n’entraîne des conséquences importantes pour l’entreprise.

Depuis déjà plusieurs années, les smartphones sont devenus de véritables outils professionnels. Outre téléphoner et surfer sur le Web, ils nous permettent de gérer notre agenda, de rédiger nos courriels, de consulter nos dossiers et même de nous connecter directement sur le serveur de l’entreprise. Le perdre, ou pire, se le faire voler pourra ainsi avoir des conséquences bien plus importantes que le simple remplacement de l’appareil. Conséquences dont il est possible de réduire la portée en adoptant quelques règles de prudence.

1) Réaliser des sauvegardes

Le smartphone ne nous quitte jamais. C’est pourquoi il contient très souvent des informations que l’on a uniquement pris soin d’enregistrer avec ce dernier. C’est le cas notamment des répertoires de contacts, mais aussi des notes ou des photos. En cas de perte, toutes ces données risquent d’être perdues, aussi est-il conseillé de faire des sauvegardes régulières de ces informations et même, lorsque cela est possible, de mettre en place un système de synchronisation qui permettra d’automatiser la duplication des données les plus sensibles.

2) Sécuriser l’accès du smartphone

Les informations présentes sur nos smartphones ou accessibles via celui-ci peuvent être sensibles. Il convient donc de tout faire pour que le voleur ou la personne qui l’aura ramassé ne puisse y accéder. La première précaution à prendre est de rendre effectif le code d’accès et de faire en sorte qu’il se lance après quelques minutes d’inactivité (lecture d’empreinte digitale, mot de passe, code image…). La seconde est de chiffrer les informations stockées dans l’appareil. Ainsi, même si le voleur parvenait à récupérer les données sans le mot de passe, il ne pourrait les consulter.

3) Sécuriser les accès Web

Il est tentant de faire en sorte que le navigateur que l’on utilise via son smartphone garde en mémoire les identifiants et mots de passe qui nous permettent d’accéder à des sites Web protégés (site de l’entreprise, sites marchands, sites de l’administration…). C’est très confortable mais cela risque de permettre à un voleur d’accéder à tous ces sites sous votre identité. Il est donc préférable de paramétrer son navigateur afin qu’il ne retienne pas ces codes. La même précaution doit être suivie pour les applications proposées par certains services à accès sécurisés (SNCF, réseaux sociaux…).

À savoir : pour enregistrer de manière sécurisée tous ces identifiants sur son smartphone, il est conseillé d’utiliser un gestionnaire de mots de passe (KeePass, LastPass, Dashlane…).

4) Protéger la carte SIM

Le smartphone est avant tout un téléphone. En intégrant un code SIM, passer des appels ou en recevoir deviendra impossible pour les personnes qui ne connaissent pas ce code à 4 chiffres.

Enfin, en cas de vol, il est conseillé de porter plainte.

© Copyright Les Echos Publishing – 2019